Bon stress et mauvais stress ?

A la base, le stress est un atout, un moyen qui permet à l’homme de s’adapter rapidement à son environnement. Lors d’une situation jugée stressante, une production d’hormones s’enclenche (adrénaline, cortisol, endorphine..).
Par ce processus, le cerveau et les muscles striés (ceux de l’action qui permettent notamment de nous mouvoir) sont rendus plus efficaces pour faire face à une agression ou à une stimulation extérieure. Ainsi, le stress nous permet de mobiliser toutes nos ressources pour réagir au mieux et passer instantanément au mode action-réaction. Nous sommes ainsi souvent plus performants physiquement et intellectuellement en situation de stress passager. C’est le « bon » stress. Une fois la situation stressante passée, il y a un retour à la normale et le corps retrouve son équilibre.

Mais le problème, c’est quand le stress perdure. Il y a alors une production d’hormones en continu. Le corps finit par s’accommoder de ce déséquilibre mais cela provoque une usure prématurée de certains organes créant des troubles parfois graves, une baisse des défenses immunitaires, des tensions psychiques et corporelles qui finissent par prendre le dessus.

Le massage-bien-être apporte un repos psychologique avec l’absence de pensées, un meilleur sommeil, des muscles plus détendus, une respiration plus profonde et aussi une meilleure représentation de soi ce qui permet une meilleure adaptation au stress à venir.

Plus d’information sur www.plus-zen-en-corps.com