Compléments alimentaires et jambes lourdes

jambes lourde

tout le monde connait la jouvence de l’Abbé Soury, qui est un traitement conseillé en cas de troubles veineux et de sensations de jambes lourdes. En réalité, il existe de nombreux compléments alimentaires à base de plantes utiles pour le système veineux. Il faudra prendre plusieurs types de plantes pour avoir une bonne efficacité

Les protecteurs veineux

Parmi les plantes utiles, on constate que certaines protègent les parois veineuses, améliorant leur élasticité et renforçant la résistance aux oxydants capables de dégrader les parois veineuses, ce qui peut à la longue favoriser varices et phlébites. Les plantes en question permettent de prévenir bien en amont ces gros soucis de santé. Parmi les plantes utiles, nous mentionnerons le gingko biloba, dont les propriétés antioxydantes et fluidifiantes du sang sont bien connues aujourd’hui. Autre grand classique de la protection veineuse, nous mentionnerons aussi la vigne rouge, dont les anthocyanes, pigments colorés de cette plante, limitent l’altération des parois veineuses. On n’oubliera pas de prendre des compléments alimentaires antioxydants plus généraux, comme l’acérola, riche en vitamine C.

veinotonique

Les veinotoniques

A ces deux plantes, nous pouvons associer une plante qui resserre les tissus veineux. Le grand classique parmi ces plantes est le marronnier d’Inde, que vous pouvez trouver aussi bien en extraits de plantes fraiches qu’en extraits de bourgeons. Cette plante est tellement utile pour améliorer l’élasticité de la paroi veineuse qu’elle constitue aussi un traitement de choix en cas d’hémorroïdes. Autre veinotonique, un peu moins couramment utilisé, citons le petit houx, dont de nombreuses études ont prouvé l’efficacité. Parmi les extraits de bourgeon, certains agissent de manière spécifique, tel que le sorbier, qui aide à la décongestion veineuse. De nombreux autres extraits de bourgeons sont utiles également pour le système veineux, ce qui vous permet d’alterner des traitements sans être dépendant de l’une ou l’autre plante.

Drainer le sang veineux

Il est souvent utile de drainer le sang du retour veineux, car quand celui-ci est plus épaissi, du fait notamment de la présence de nombreuses toxines, il a tendance à stagner et à dilater ainsi les parois veineuses. C’est pourquoi on peut associer des plantes veinotoniques à un produit comme la bardane, capable de drainer le sang et d’améliorer de fait la circulation sanguine. Vous pouvez aussi utiliser un traitement drainant du foie. A ce titre, le chrysanthellum est très intéressant, car ce complément alimentaire draine le foie mais aussi renforce le système veineux. Vous pouvez associer aussi au traitement veinotonique un drainant des reins, diurétique et éliminateur de toxines, tel que le pissenlit, la sève de bouleau ou encore l’aubier de tilleul.