Doit-on pratiquer une activité physique pendant la grossesse ?

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Félicitations ! Vous le savez, les neuf prochains mois vous réservent bien des changements physiques et hormonaux… Que vous soyez grande sportive ou non, vous vous demandez peut-être s’il est conseillé de démarrer ou poursuivre une activité physique alors que votre corps se prépare à donner la vie…

Faire du sport enceinte : de nombreux bienfaits

La pratique d’un sport est largement recommandée pour les femmes enceintes. C’est un moyen d’accompagner les changements corporels de la grossesse et de se sentir en forme. Pratiquer régulièrement des exercices physiques réduit de 32 % le risque de prise excessive de poids, de 38 % le risque de diabète, de 40 % celui d’hypertension et de pré-éclampsie et enfin de 25 % celui de dépression. Faire du sport, c’est un moyen de prendre soin de vous, de votre dos qui va être soumis à rude épreuve, mais aussi de votre bébé en vous préparant physiquement à sa naissance.

Être à l’écoute de son corps

Un seul mot d’ordre : écoutez-vous dirait l’un gynécologue à Nice ! Si vous étiez sportive avant la grossesse, continuez vos exercices physiques en les adaptant à vos ressentis et à l’évolution de votre corps au fil des trimestres. Si vous n’étiez pas active, c’est une bonne occasion de commencer à prendre soin de vous mais il est impératif de doser l’intensité de vos efforts de manière très progressive. Dans tous les cas, pensez à boire de l’eau avant et après l’effort et à porter des vêtements adaptés : de bonnes chaussures et un soutien-gorge qui vous assure un bon maintien de la poitrine. Il est recommandé de pratiquer trois fois par semaine en variant les exercices cardio et musculaires tout en prêtant une importance particulière au renforcement pelvien.

Contre-indications : parlez-en à votre médecin

Un retard de croissance du fœtus, un travail prématuré ou une pré-éclampsie sont des contre-indications absolues à la pratique sportive… Des précautions sont à prendre également dans le cas de grossesse géméllaire, d’anémie, d’hypertension, etc. Dans tous les cas, demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre sage-femme.

Quels sports pratiquer ?

En dehors de la course à pied qu’il vaut mieux éviter lors du toisième trimestre, tous les exercices cardio-respiratoires sont bons pour vous tout au long de la grossesse : marche, vélo, spinning, natation, ski de fond, raquettes, yoga ou pilates… Le choix est large ! Les sports comportant des risques de chute comme le ski et l’équitation ou avec des impacts (rugby, lutte, etc.) sont à proscrire. La plongée sous-marine et les sports de haute-altitude sont également déconseillés. Évitez les environnements chauds et humides et respectez vos limites… Il est recommandé de ne pas dépasser 70 % de sa fréquence cardiaque maximale. Ne négligez pas l’échauffement et les étirements avec des temps de récupération. Attention également à vos articulations, sous l’effet des hormones, elles sont plus relâchées…

Au-delà des bienfaits sur la santé et sur le déroulement de la grossesse, faire du sport enceinte, c’est aussi s’offrir un moment juste pour soi… Quand bébé sera là, il ne vous restera plus beaucoup de temps libre les premiers mois, alors, profitez-en !

22 avril 2019 anna Conseils No Comments