Quels accumulateurs prendre avec sa cigarette électronique ?

accumulateurs-cigarette-electroniqueNous allons voir qu’il existe deux types d’alimentation sur une e-cigarette : la batterie et le mod. Si leur but est toujours d’alimenter en électricité le clearomiseur, leur fonctionnement propre, leur structure et leur outils diffèrent radicalement. Il n’y a pas une catégorie de produits mieux que l’autre : il y a seulement un type d’alimentation qui sera plus souhaitable qu’un autre selon le cas.

Pour savoir vers quel type d’accumulateurs se tourner, il est important que chaque utilisateur se demande à quel profil il appartient.

Quel vapoteur et ancien fumeur êtes-vous ?

profil-de-vapoteurCe choix dépend à la fois de votre expérience en tant qu’utilisateur de cigarettes électroniques mais aussi de votre exigence quant aux effets que votre matériel pourra vous restituer. Pourquoi ? Premièrement, le mod propose plus d’outils que la batterie pour parvenir aux sensations que l’on recherche. Deuxièmement, cette puissance a cette contrepartie de rendre certains modèles de mods si complexes qu’il nécessite un certain apprentissage.

 

Les batteries de cigarettes électroniques

batteries-cigarettes-electroniquesCes batteries sont le système d’alimentation le plus ancien de la cigarette électronique. Il y avait déjà une batterie de ce type sur le premier modèle de e-cigarette. Mais ce dispositif n’en reste pas moins actuel et on ne pourrait dire qu’il est dépassé. Les batteries de cigarettes électroniques sont très faciles d’utilisation, c’est sans doute pour cette raison qu’elles fonctionnent très bien avec les utilisateurs débutants et qu’elles leur conviennent parfaitement. Par exemple, la recharge de cet accumulateur n’exige aucun manipulation fastidieuse, encore moins de démontage complexe. Il suffit de le brancher sa batterie sur le secteur ou sur un ordinateur, au moyen d’un câble et éventuellement d’un adaptateur, comme vous le faites régulièrement avec votre téléphone mobile ou votre tablette. En règle générale, ces batteries sont plutôt d’un petit gabarit, ce qui a l’avantage de ne pas effrayer le fumeur entrant pour la première fois dans une boutique spécialisée. Pour ce qui concerne son fonctionnement, cela tient en une phrase : le même bouton permet d’activer l’appareil (5 pressions), de le désactiver (5 pressions) et de lancer la vaporisation (1 pression) afin de produire de la vapeur. Certaines batteries peuvent présenter une subtilité : le réglage de la tension. C’est une molette tout en bas de l’engin que vous pouvez tourner sur lui-même pour, soit élever le niveau du voltage, soit l’abaisser, de manière à ajuster l’épaisseur de la vapeur et delà, la présence du hit. Ce dispositif nécessite toutefois un rodage pour ne griller d’un coup votre résistance en fixant trop rapidement la tension de la batterie au plus haut degré.

Les mods électroniques et méca

mods-electroniquesLe mod tire son nom de l’expression cigarette électronique MODifiée. Il est vrai que c’est un autre type de cigarettes électroniques. Les mods se distinguent en deux catégories : les mods électroniques et les mods mécanique (méca). Vous l’aurez compris, le fonctionnement du premier est électronique tandis que celui du second est mécanique. Plus précisément, la circulation de l’électricité entre le mod et le clearomiseur (résistance) est d’origine électronique dans le premier cas et simplement d’origine manuelle dans le deuxième cas. Le mod meca est plus fiable des deux puisqu’il ne présente aucun composant électronique. Plus qu’une cigarette électronique modifiée, on pourrait dire que c’est une e-cigarette améliorée puisqu’elle ne se limite pas seulement aux fonctionnalités de base d’une batterie : par exemple, le voltage variable, écran LCD. Le mod propose généralement des procédés de sécurité contre la surcharge, la décharge, les courts-circuits ou l’inversion des polarités. D’autre part, un mod offre habituellement un réglage du wattage (puissance) pour que les saveurs du e-liquide soit plus ou moins restituées. Bien évidemment, tous ces paramètres complexifient le fonctionnement de l’appareil et exige de la part de l’utilisateur une initiation progressive et de la vigilance. La charge du mod nécessite également de la prudence. Cette opération consiste à recharger les piles, appelées accus, contenues dans le mod, avec un chargeur prévu à cet effet. Il est impératif d’utiliser des accus qui soient compatibles avec votre mod, sans quoi vous vous exposerez à de très grands risques d’accidents. Les médias n’ont pas souhaité divulguer ce qui a provoqué l’explosion de la cigarette électronique au Printemps 2015 mais grâce à son enquête, la gendarmerie a pu déceler que les accus que le jeune homme avait utilisé avait un ampérage beaucoup trop élevé pour le matériel qu’il utilisait. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas prendre la manipulation de votre mod à la légère et de suivre scrupuleusement les consignes d’utilisation.