Comment éviter une infection urinaire après un rapport sexuel ?

infections urinaires

Dans 80 % des cas, l’infection urinaire se manifeste après un rapport sexuel. Mais elle n’est pas transmissible sexuellement. Et heureusement, il existe des gestes préventifs pour éviter son apparition après un rapport sexuel, protégé ou non. Nous allons vous aider à adopter les bons réflexes pour éviter les infections urinaires.

L’infection urinaire chez la femme

Même avec un rapport protégé, une femme peut s’auto-contaminer avec Escherichia coli et attraper une infection urinaire. Chez la femme, l’infection urinaire est communément appelée cystite. La bactérie responsable de la cystite est présente dans le tube digestif au niveau de l’intestin. L’anatomie féminine est différente de celle de l’homme, l’urètre de la femme est très court. Il est par conséquent plus proche de l’anus. Ainsi, la bactérie peut passer d’un orifice à un autre. Les frottements et mouvements durant un rapport sexuel favoriseront ce phénomène. Les germes peuvent facilement passer de l’extérieur vers l’intérieur du vagin, ce qui provoquera cette infection urinaire.

L’infection urinaire chez l’homme

On parle souvent de l’infection urinaire chez les femmes, car elles sont le plus fréquemment sujettes de cette maladie. Toutefois, l’infection urinaire peut se manifester aussi chez l’homme et y est plus grave. On l’appelle prostatite ou infection de la prostate. La prostatite est la conséquence d’une infection transmissible sexuellement comme le gonocoque ou la chlamydia. Ce peut-être une contamination de l’urètre ou une infection de tout l’appareil urinaire. Ce type d’infection regroupe la prostatite aigüe et la prostatite chronique. Mais dans tous les cas, elle peut se guérir par des antibiotiques.

Comment reconnaître une infection urinaire ?

Un sujet atteint d’une infection urinaire développera certains symptômes. Manifestement, il y a les douleurs ou brûlures lors de la miction, vous pouvez aussi avoir des envies urgentes et fréquentes d’uriner. Les urines sont troubles et malodorantes et peuvent même s’accompagner de traces de sang. Des douleurs au niveau des reins, des frissons ou même une fièvre sont également des symptômes de l’infection urinaire. Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces symptômes, il est préférable de consulter un médecin. Ainsi, il pourra faire un diagnostic et vous prescrire le traitement adéquat.

Prévenir une infection urinaire après un rapport

Quelques mesures préventives peuvent être prises après un rapport sexuel. Vous devez uriner après chaque rapport, car cela vous permettra d’éjecter les bactéries qui sont entrées dans l’urètre. Boire beaucoup d’eau permet aussi de nettoyer l’urètre. Il est indispensable de se laver immédiatement après le rapport. Toutefois, les douches vaginales sont à éviter. Aux toilettes pour s’essuyer, assurez-vous d’effectuer un mouvement d’avant en arrière, c’est-à-dire du vagin vers l’anus. Vous pouvez également consulter un médecin en ligne grâce à une application iOS et Android proposée par Livi, le premier site français de téléconsultation médicale.