Taxi conventionné pour les malades : les informations à savoir

Avez-vous des problèmes de santé qui vous empêchent de vous rendre seul à votre rendez-vous chez votre médecin traitant ? Ou bien faites-vous régulièrement des trajets entre votre domicile et l’hôpital ? Sachez que pour aider les personnes malades ou ayant une mobilité réduite, les taxis conventionnés permettent de faciliter leurs déplacements. En effet, les frais de ces véhicules sanitaires peuvent être pris en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou CPAM. Plus de détails dans l’article qui suit.

Qui sont les personnes pouvant utiliser un taxi conventionné ?

Il vous est possible de faire appel aux services d’un taxi conventionné CPAM :

  • si vous n’êtes pas en bonne santé,
  • si vous ne pouvez conduire un véhicule par vous-même,
  • ou si vous avez des soucis en matière de mobilité.

En outre, il faut préciser qu’en fonction de votre état de santé, vous pourriez avoir besoin d’une prescription de votre médecin. En effet, il faut savoir qu’un déplacement en taxi conventionné n’est envisageable qu’en position assise. De ce fait, ce véhicule sanitaire ne s’adresse pas aux patients en état d’urgence.

Quels sont les critères pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des frais ?

Comme mentionné plus haut, les frais de transport liés à l’usage des services d’un taxi conventionné peuvent être pris en charge par la CPAM. Afin de profiter de cet avantage financier, il est nécessaire que votre affiliation à la caisse de sécurité sociale remonte à 1 an. Grâce à ce tiers payant, vos frais de transport sont pris en charge à 65 %, voire à 100 %.

Par ailleurs, il est nécessaire de procéder à la présentation de votre prescription médicale au chauffeur du taxi conventionné. Vous devrez aussi lui montrer votre attestation de droits de l’organisme à laquelle vous dépendez. Dans le cas contraire, vous devrez payer la totalité des frais, avant de demander un remboursement.

Ce dernier est possible dans le cas où vous auriez pris un taxi conventionné pour :

  • une hospitalisation ;
  • un déplacement médical sur une longue distance ;
  • un traitement ou des examens médicaux liés à un accident du travail ;
  • des déplacements pour suivre un même traitement (dialyse, chimiothérapie…).

Il s’agit là d’une liste non exhaustive des situations où vous avez la possibilité de bénéficier d’un remboursement.

Qu’en est-il du transport de l’accompagnant du malade ?

Les frais de transport de l’accompagnant peuvent être pris en charge à hauteur de 65 % à 100 % (selon conditions). Toutefois, le médecin traitant doit inscrire la présence d’un accompagnateur sur la prescription médicale.

Que devez-vous faire pour prendre contact avec un taxi conventionné ?

Tout d’abord, vous devez vous assurer d’avoir tous les documents dont vous avez besoin. De ce fait, demandez une prescription médicale à votre médecin soignant, pour un taxi conventionné ; et n’oubliez pas votre carte Vitale. Ensuite, il vous suffit d’effectuer une recherche sur le Net pour contacter un taxi conventionné qui se trouve à proximité de chez vous.

Pour vous faciliter la tâche, sachez que le site de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie propose une liste regroupant les professionnels qualifiés proposant des services de taxi conventionné.

 

31 mars 2022 admin Conseils No Comments