Le secteur des infirmiers libéraux

Pour les infirmiers et infirmières qui veulent s’émanciper du statut de salarié, ils doivent avoir le statut de travailleur indépendant en premier. Il faut dire qu’il existe des différences entre le statut d’infirmière libérale et le statut d’infirmière salariée. Il est donc normal de s’informer plus en avant à ce sujet. Surtout que ce statut présente certains avantages à ne pas négliger.

Faire la différence entre infirmiers libéraux et salariés

Le statut d’infirmiers libéraux  et celui de salariés présentent de grandes différences. En effet, concernant ceux libéraux ce sont surtout des personnes qui vont exercer une activité de soins à titre indépendant. Cette activité doit tout de même respecter une forme de déontologie et d’éthique. Et elle regroupe de nombreux genres de prestations qui sont encadrées par le Code de la santé publique. Il est donc question d’une infirmière libérale délivrant des soins à domicile avant tout. Il est aussi question de prise en charge personnalisée, ou encore de soins ponctuels selon les circonstances. Ce qui les différencie des infirmières salariées commence tout simplement par les rapports humains ainsi que les soins. En effet, l’infirmière libérale doit se déplacer en personne au domicile du patient. Le rapport humain est plus facile à créer et les relations sont solides. Les soins sont différents de ceux vus en hôpitaux. La carrière de soins d’une infirmière libérale est moins diversifiée que celle d’une infirmière salariée.

La charge de travail des infirmiers libéraux

Il faut comprendre une certaine chose concernant les infirmiers libéraux, leur rémunération est bien plus avantageuse. Pourquoi ? Tout simplement parce que les infirmiers salariés qui ont plus de 10 ans d’expérience en général ont un salaire moyen de 2000 euros par mois net. Tandis qu’une infirmière libérale peut parfois en gagner plus ou le double selon les circonstances. Bien entendu, ce genre de salaire passe par certaines conditions. À commencer par le fait d’y consacrer énormément de temps. En effet, l’infirmière libérale va travailler en moyenne 53 heures par semaine. Toutefois, il reste l’avantage de pouvoir choisir les horaires contrairement aux infirmiers salariés. Les horaires dans les milieux hospitaliers sont souvent décalés. Il est aussi question d’une plus grande autonomie dans la gestion de l’emploi du temps de l’infirmière libérale. Pour rappel tout de même, les infirmières libérales n’ont pas de supérieur hiérarchique.

Les conditions pour exercer en tant qu’infirmière libérale

Il existe notamment de nombreuses conditions pour pouvoir exercer la profession d’infirmière libérale de nos jours. Il faut notamment suivre une formation et également répondre à des conditions d’installation assez précise. Pour en revenir à la formation, il est question d’avoir un diplôme d’État d’infirmier en BAC +3. Cette formation fait référence à une validation de 180 crédits ECTS, ainsi que 1800 heures de cours théoriques qui sont réparties en plusieurs unités d’enseignements. Plus précisément, il est question de 27 UE. Durant l’apprentissage, il est aussi question de nombreux stages dans le cadre d’établissements de santé. Le total d’heure de stage doit être de 2100 au moins. Pour les conditions d’installation, ces dernières sont définies par la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux. Il est question notamment de justifier la formation par une expérience significative. Cela fait référence à au moins 3200 heures de travail dans un établissement de soin.

 

 

7 septembre 2022 Anna Conseils No Comments